04 Avril 2017 - Pop la vie

Le grand ménage du printemps. Commençons donc par soi !

Comme dans l'temps!

A chaque printemps, mes grands-mères parlaient de cette corvée : faire le grand ménage ! Tout y passait. Cela pouvait les occuper des jours et des jours. Maintenant, on a « pu l’temps de faire le simple ménage hebdomadaire ». Comment voulez-vous qu’on ait le temps de faire le grand ménage d’une maison entière ? Commençons donc par le grand ménage du « soi », une priorité pour tout le monde dans cette vie qui frôle des vitesses dangereuses pour notre santé globale.

Je ne vous parle pas de laver les vitres, ni de nettoyer toutes les armoires de la cuisine. Le grand ménage du printemps « en-de-dans » de soi-même, à l’intérieur de nous. Qui dit ménage, dit matériel nécessaire pour laver en profondeur. Voici le matériel recommandé pour effectuer un nettoyage simple et qui vous procurera du bonheur :

Guenilles, savon, eau et balayeuse. Et ouiiiii !

Le grand ménage du printemps « en-de-dans » de soi-même demande un certain effort personnel, se dire la vérité, et surtout en silence.Quand je vous dis que vous aurez besoin de matériel, prenez le tout au sens figuré. Allons-y, vous verrez de quelle façon on procède. 

Passez l'éponge!

Vous connaissez l’expression « Passer l’éponge » sur le passé ! Imaginez que vos « guenilles » effacent les vieilles rancunes, frustrations, chicanes, déceptions, etc…Ces linges mous, pas glamour du tout, ont la capacité de faire disparaître ces taches tenaces qui vous bousillent la vie et l’esprit depuis plusieurs années.

Du savon!

Du savon...çà sent bon! C’est rafraîchissant. Faites une bonne mousse avec du savon, de façon virtuelle. Savonnez votre intérieur de la tête aux pieds. Vous sentirez un renouveau, comme le printemps. Créez votre propre image, en silence, quelques secondes, comme une méditation. Un temps d’arrêt nécessaire.

L’eau 

Cet élément de pureté. Laissez-vous trempez ! Passez plusieurs minutes dans l’eau chaude d’un bain au moins une fois par semaine. Surtout, barrez la porte. Ne donnez accès à personne ! Au moment d’enlever le bouchon et de laisser l’eau disparaître, imaginez tout le négatif qui s’élimine dans les tuyaux. Wouch Wouch ! Çà libère ! Essayez-le aussi quand vous vous lavez les mains. Laissez aller les « affaires » qui vous chamboulent, qui vous dérangent.

La balayeuse!

Passez-la dans tous les coins et recoins de votre cerveau ! Enlevez cette poussière qui obstrue vos pensées. Capturez ce foutu hamster qui fait tout un vacarme dans votre tête. Un bon coup de « balayeuse dans tête » de temps en temps vous apportera un sentiment de légèreté, diminuera votre sentiment de culpabilité de ne pas avoir fait le grand ménage du printemps cette année dans votre maison. Car à part vous, qui le saura ?